8/11/14 – Mathilde – La littérature belge, ça existe ?

portraitEt même, soyons fous, la littérature belge francophone, ça existe?

Mais bien sûr: Amélie Nothomb! Eric-Emmanuel Schmidt!

Bof. C’est tout?

Qu’est-ce que ce serait la littérature belge? Des livres écrits en français par des auteurs de nationalité belge? Des livres publiés par des éditeurs belges? Des livres qui parlent de nous, qui nous promènent dans les rues de Bruxelles ou de Charleroi, qui fleurent bon la tarte al djote et les lacquemants? Des livres qui parlent comme nous, répètent septante fois que l’on ne voit pas la différence entre pouvoir et savoir? Des livres où il drache sur des paysages plats ou post-industriels?

La littérature belge, c’est peut-être aussi celle dont on oublie de parler dans les médias belges. Parce qu’en littérature comme dans les autres arts, un belge qui réussit, c’est un belge qui part en France.

Moi, j’ai fait la route inverse. De française, je suis devenue belge. Et c’est ici et d’ici que j’écris. Entourée d’autres auteur-e-s, les bons, les autres, les géniaux, les poètes, les tout-à-l’égo, les rêveurs d’Outre-Quiévrain, les ancrés, les planqués, les boudés, tout ces « je » qui sont rarement un « nous », nous les auteurs belges.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *