La démocratie 3.0 grâce à Trump

La campagne de Donald Trump a porté ses fruits et permis l’élection du candidat républicain. Cela s’est fait à un certain coût, financé par les sympathisants milliardaires dont Robert Mercier informaticien américain aujourd’hui proche de Steve-Bannon, stratège de la maison Blanche. Homme restant plutôt dans l’ombre dans la réalité, mais il montre sa puissance dans le  réseau numérique américain: il gère les big data et fait progresser l’opinion publique dans le bon sens grâce aux méthodes de psychométrie, de collecte de données des électeurs. Les citoyens sont servis grâce au numérique, où ils trouvent ce qui enfin leur correspond sans beaucoup d’efforts et sans perdre leur temps. Aussi bien les électeur que l’élu sortent gagnants de cette compagne de 2016, projetée au futur grâce au réseau 3.0. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *