Magnette se rend après avoir obtenu satisfaction ! (Sarah Cardinal)

Après avoir obtenu ce qu’il souhaitait, à savoir de plus grandes garanties concernant le Ceta, Paul Magnette se rend et accepte un accord intra-belge. 


© Reuters

Depuis quelques semaines, le Ceta (Accord économique et commercial global) est la principale préoccupation de l’Europe et du Canada, mais également de la Wallonie! Après avoir catégoriquement refusé l’accord avec le Canada pour cause de garanties insuffisantes pour l’Europe, Paul Magnette s’est à nouveau réuni hier avec ses confrères belges afin de négocier une nouvelle fois le traité de libre-échange. La nouvelle tombe alors… Finalement ce sera oui ! Après de nombreuses discussions, la Belgique trouve enfin une position commune et obtient que le Ceta soit soumis au Conseil de l’Union Européenne qui tranchera finalement sur son sort. Aucune virgule n’a été modifiée mais pourtant Magnette obtient ce qu’il souhaitait ; plus de sécurité et de transparence ! La signature tant attendue pourrait donc se voir réalisée… Cependant, la dernière inconnue de cette affaire reste le temps. La procédure du Conseil sera longue et complexe, la décision donc pourrait aboutir dans quatre ou cinq ans. Nous n’avons donc pas fini d’entendre parler du Ceta ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *