« Macron-Lepen: une situation illogique! »

Les résultats du premier tour à l’élection présidentielle française sont tombés ce dimanche 23 janvier 2017 : Emmanuel Macron en tête avec 23,86%, suivi de Marine Lepen du haut de ses 21,43%. « En marche » et « Front National » sont donc les deux partis encore en lice pour la présidence. Si la France  semblent indécise, elle ne serait pas la seule à subir les conséquences de ses choix. (résumé avec angle)

Au lendemain des élections présidentielles françaises, le verdict semble mitigé au sein du peuple français. Au delà de la France, la Belgique pourrait également se sentir concernée. Nous sommes allés dans la Fnac du City 2 à Bruxelles, dans le rayon des livres politiques. Monsieur X, jardinier, a répondu à nos questions très franchement.

Louane: Bonjour Monsieur. On vous retrouve dans les rayons politiques de la grande librairie Fnac. On pourrait donc dire que vous vous sentez concerné par celle-ci. Que pensez-vous des résultats des élections françaises, tombés récemment ?
Monsieur X: Macron-Lepen ? Une situation illogique ! On ne s’y attendait pas, c’était trop prévisible, mais en même temps, si. Lepen, c’était prévu d’avance, mais Macron, survenu de gauche avec ses idées de droite ? C’est un faux rouge ! Il propose un système à l’envers de la doctrine socialiste. Il va de gauche à droite, il retourne sa veste. C’est un peu comme l’affaire Publifin en Belgique.

L.:Pourriez-vous associer des politiques belges aux Macron et Lepen français ?
M. X. :Maingain pourrait être associé à Macron, même si ses idées ne sont pas aussi fortes. Et Modrick Amen pour Lepen. Il est pour l’ancien système industriel.

L.:Pensez-vous qu’une telle situation « Macron-Lepen » pourrait arriver en Belgique ?
M. X.: Pas en Wallonie, on est bien trop accroché au Rouge. En Flandre, peut-être. Mais le système est différent. Comme je le disais, Marcon est un faux-rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *