L’Echo du futur, c’est aujourd’hui

L’Echo est un quotidien belge de premier plan. Mais avec 670 ventes papier quotidienne en kiosque, le journal a décidé de passer à la vitesse supérieure, en terme de virtualité et surtout de viralité.

Le nouveau rédacteur en chef, François Bailly, est formel:  » Nous avons 757 000 lecteurs connectés par mois, mais 10 000 abonnés payants. Une belle piscine où plonger. »

Les pigistes culture, invités à un atelier ce mardi 15 mai au matin, se sont montrés hyper enthousiastes, et hyperlinkés.

« Le « truc » pour augmenter le nombre de clics par jour, c’est de mettre en ligne une recette de crêpes« , tel est le constat posé par Nicolas Becquet, responsable du multimédia dans la prestigieuse entreprise. « Mais nous, on privilégiera toujours le contenu« , renchérit le jeune et dynamique rédac’ chef. « Dans notre analyse du programme des 8 partis principaux pour les prochaines élections, on a été vers une analyse pointue, et on constate chez notre lectorat web des immersions de 14 minutes. Un record. »

Les principaux « rendez-vous » virtuels? La publication des Newsletters, plusieurs fois par jour:

  • l’édition de 8h30
  • l’édition de 12h30
  • l’édition de 18h30

La principale à être cliquée: celle de 8h30. Mais 20% des lecteurs parviennent sur le site via un moteur de recherches difficile à contrôler: Google.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *