Littérature

Astrid – Orhan Pamuk – L’innocence des objets

Le musée n’est pas une illustration du roman, et le roman n’est pas une explication du musée.

 

Un musée au coeur d’Istanbul

Au terme de ce long périple qui se termine en 2003, Kemal a rassemblé assez d’objets de cet amour pour ouvrir un musée, des notes écrites de sa main, cette boucle d’oreille tombée au premier rendez-vous et même les mégots qu’elle a fumé et qui chacun rappellent une instant.

 

images-1

L’innocence des objets, Orhan Pamuk

 

 etc, etc…!!!