Adrien Mayeur – CETA: un accord intra-belge négocié avec succès

Quelques jours après avoir rejeté le traité de libre-échange entre le Canada et l’Europe, la Wallonie a finalement changé de position suite à l’obtention de certaines revendications.

Ce jeudi matin, un comité de concertation s’est réuni dans le but de trouver un accord profitable au fédéral et à toutes les entités fédérées. Sur le coup de midi, toute la Belgique apprenait que le texte d’accord venait d’être envoyé au COREPER (Comité des représentants permanents auprès de l’Union européenne). Le CETA peut donc passer à la prochaine étape, à savoir la présentation du texte belge aux 27 Etats membres. 

Cet accord a cependant été accueilli de diverses manières par les différents partis wallons. Si Paul Magnette se réjouit sur son compte Twitter d’avoir obtenu des acquis majeurs pour les Wallons et Européens, le Premier ministre Charles Michel se veut un peu moins enthousiaste en précisant que le projet n’a pas été modifié d’une virgule. Il est cependant comblé d’être parvenu à un accord pour un projet qui devrait peser pas moins de 12 milliards d’euros. Du côté du PTB et d’Ecolo, on annonce avoir été « douché » par cette annonce. Ils avaient effectivement placé beaucoup d’espoir en Paul Magnette pour résister à ce traité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *